22/05/2015

MINUIT A PÉKIN

Pékin 1.jpgQuatrième de couverture :

Entre document et polar, un " true crime " exceptionnel. Dans les derniers jours du Pékin colonisé, juste avant l'invasion japonaise, en plein chaos diplomatique, une enquête minutieuse et palpitante qui résout un mystère vieux de près de 80 ans.

Un texte qui se lit comme un polar et qui a justement été récompensé par les prestigieux Dagger et Edgar Awards. A Pékin, entre 1937 et 1943 En Janvier 1937, entre extravagance et luxure, Pékin est le lieu de tous les secrets. Diplomates corrompus et seigneurs de guerre complotent dans les bars à cocktails et fumeries d'opium, les étrangers se plongent dans une frénésie d'alcool, de drogue et de prostitution pour oublier les rumeurs de l'invasion japonaise imminente et la fin annoncée de leurs privilèges. La peur règne, en particulier dans le vieux quartier de la Légation, sous la grande tour de garde dont on dit que les esprits s'attaquent à d'innocentes victimes. Et justement, c'est au pied de cette tour qu'est retrouvé par une nuit froide le corps atrocement mutilé d'une jeune femme. Il s'agit de Pamela Werner, la fille adoptive de l'ancien consul de Grande-Bretagne. Qui pouvait en vouloir à cette jeune fille ? Etait-elle aussi innocente ? L'inspecteur Han, en collaboration avec l'inspecteur Dennis, dépêché par le Foreign Office, lance l'enquête pour s'apercevoir rapidement que personne n'est réellement pressé de voir la vérité triompher. Pourquoi tant de réticence ? Quelle tempête diplomatique cet horrible assassinat va-t-il déclencher ? 75 ans plus tard, après une enquête minutieuse qui l'amènera à interroger les derniers témoins vivants et fouiller les notes jusqu'alors classées secrètes du père de la victime, Paul French est prêt à mettre un nom sur le monstre qui a exécuté Pamela Werner et terrorisé Pékin.

 

 

Pékin 2.jpgL’auteur : PAUL FRENCH

Nationalité : Royaume-Uni

Né(e) à : Londres, le 27/08/1966

Biographie :

Paul French est auteur de livres sur l'histoire de la Chine et de la société chinoise contemporaine.

Après l'obtention d'une maîtrise en philosophie de l'Université de Glasgow, il fait des études chinoises à City Literary Institute.

Il a vécu et travaillé à Shanghai pendant de nombreuses années.

Journaliste renommé, plusieurs fois récompensé pour ses reportages fouillés, il s'est passionné depuis longtemps pour le mystère Pamela Werner.

Après une longue enquête qui l'a amené à interroger les derniers témoins vivants de l'affaire et à exhumer des documents jusque là inaccessibles, il livre avec Minuit à Pékin (Midnight in Peking, 2011) un récit passionnant, qui se lit comme un polar et qui a connu un vif succès lors de sa sortie américaine en 2012.

Entré sur la liste du New York Times, récompensé par deux des trois prix les plus importants du Noir, le Edgar et le Dagger Awards, traduit dans douze langues, Minuit à Pékin est son premier livre à paraître en France et sera bientôt adapté en série documentaire aux États-Unis.

blog de l'auteur:

http://www.chinarhyming.com/

 

Mon avis :

J’ai choisi de lire ce livre car j’y ai vu apposé sur la couverture le sticker « Prix des des lecteurs  Sélection 2015 ». Je m’attendais à une petite merveille, sans doute trop car je dois dire que ce « docu-fiction-roman » ne m’a pas vraiment passionné.

Il faut reconnaître à l’auteur un travail de documentation important, des recherches minutieuses et complètes. Ce livre est donc précis, il donne une idée de la vie à Pékin tout juste avant la guerre, au moment de l’invasion des japonais, etc.

Le récit m’est apparu sans chaleur, froid, une description détaillée d’une enquête sur un crime sordide, un récit basé sur un fait divers historique dont on ne mesure pas bien les limites entre la réalité et la fiction.

Si ce récit est on ne peut plus précis, il lui manque ce petit « je ne sais quoi » qui fait qu’un livre est au dessus de la mêlée, qui fait qu’il nous donne des émotions et qu’il devient inoubliable. Pour moi ce ne sera pas le cas tout en reconnaissant le travail de fourmi qui a donné naissance à ce roman.

 

En marge du livre :

Pékin 3.jpgLE CONTEXTE HISTORIQUE

Un fait divers. Le 8 janvier 1937, on retrouve le corps atrocement mutilé de Pamela Werner, une jeune Anglaise âgée de 19 ans, dans le secteur est du Vieux-Pékin, près de la tour du Renard de sinistre réputation. Les premières constatations sont formelles : elle a été tuée ailleurs, certainement par quelqu’un qu’elle connaissait.

Les Werner. Pamela Werner est la fille adoptive de l’ancien consul de Grande-Bretagne. Arrivé en Chine en 1880, celui-ci est un sinologue réputé. Quoique respecté, Edward Werner ne fait cependant pas l’unanimité dans la communauté britannique dont il vit à l’écart. Réglant parfois ses antagonismes à coup de canne, «le père de Pamela paraissait avoir du caractère». Quant à Pamela, elle suivait sa scolarité à T’ien-tsin. De retour à Pékin pour la Noël 1936, la jeune fille, très indépendante pour l’époque, sortait beaucoup. Fort courtisée, elle ne ressemblait plus à la terne lycéenne en uniforme : une photo en studio la met en scène, glamour, en robe du soir.

 

 

LE QUARTIER DES LÉGATIONS A PÉKIN

Pékin 4.jpg Le Quartier des légations de Pékin est une zone d’habitations qui regroupa de 1861 à 1949 l’ensemble des ambassades en Chine à Pékin. En chinois, il est connu sous le nom de Dōng jiāomín xiàng ((zh)) qui est en fait le nom de la rue traversant ce hutong de l’ancienne ville tartare. Il se situe sur le côté est de la Place Tian'anmen, jouxtant ainsi la cité impériale.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Quartier_des_l%C3%A9gations_...

 

 

Les commentaires sont fermés.