30/05/2015

L'EXTRAORDINAIRE VOYAGE DU FAKIR QUI ÉTAIT RESTÉ COINCÉ DANS UNE ARMOIRE IKEA

Fakir 1.jpgQuatrième de couverture :

Un voyage low-cost... dans une armoire Ikea! Une aventure humaine incroyable aux quatre coins de l'Europe et dans la Libye post-Kadhafiste. Une histoire d'amour plus pétillante que le Coca-Cola, un éclat de rire à chaque page mais aussi le reflet d'une terrible réalité, le combat que mènent chaque jour les clandestins, ultimes aventuriers de notre siècle, sur le chemin des pays libres.

Il était une fois Ajatashatru Lavash Patel (à prononcer, selon les aptitudes linguales, "j'arrache ta charrue" ou "achète un chat roux"), un hindou de gris vêtu, aux oreilles forées d'anneaux et considérablement moustachu.

Profession: fakir assez escroc, grand gobeur de clous en sucre et lampeur de lames postiches. Ledit hindou débarque un jour à Roissy, direction La Mecque du kit, le Lourdes du mode d'emploi : Ikea, et ce aux fins d'y renouveler sa planche de salut et son gagne-pain en dur: un lit à clous.

 

 

 

Fakir 2.jpgL’auteur : ROMAIN PUÉRTOLAS

Nationalité : France

Né(e) à : Montpellier , 1975

Biographie :

Romain Puértolas est né à Montpellier, en 1975.

Enfant, il souhaite devenir coiffeur-trompettiste, mais le destin en décide autrement. Ballotté entre la France, l’Espagne et l’Angleterre, il est tour à tour DJ turntabliste, compositeur-interprète, professeur de langues, traducteur-interprète, steward, magicien, avant de tenter sa chance comme découpeur de femmes dans un cirque autrichien. Rapidement débouté à cause de ses mains moites, il décide de s’adonner à l’écriture compulsive. Auteur de quatre cent cinquante romans en un an, soit 1,2328767123 roman par jour, il peut enfin ranger ses propres livres dans sa bibliothèque Ikea. Malheureusement, dépossédé de 442,65 de ses romans par des extraterrestres doués d’une intelligence et d’un goût très sûrs, Romain Puértolas se retrouve avec une bibliothèque en cageot de pêches bancale et désespérément vide. Il embrasse à présent une carrière de lieutenant de police en France et n’a plus qu’une seule chose en tête : retrouver ceux qui ont fait le coup.

Romain Puértolas dit de lui qu'il écrit rarement devant un écran d'ordinateur, mais plus souvent debout dans un RER, sous la douche, dans une file d'attente, sur des mouchoirs en papier, sur ses chaussettes ; car il serait atteint d'une maladie dont il ne connaît pas le nom. Habité par l'inspiration, et son poisson rouge albinos, ces livres sont riches de ces moments antiécrivains, comme il aime à le rappeler. Il a animé un programme expliquant les trucs des magiciens sur Youtube pendant 3 ans, a brièvement été interprète pour la DGSE et s'est essayé à la chanson.

"L'extraordinaire voyage du... " sera prochainement adapté au cinéma. Il a reçu le prix du livre audio (lu par Dominique Pinon).

En janvier 2015, sort le deuxième roman de Roman Puertolas "La petite fille qui avait avalé un nuage grand comme la tour Eiffel.

 

 

Mon avis : En passant à la FNAC, j’ai remarqué ce livre classé dans les meilleures ventes, en plus  il comportait un sticker « Prix des lecteurs, sélection 2015 » (livre de poche) et au verso de la couverture les critiques du « Nouvel observateur », de « Lire », du « Figaro littéraire », etc… étaient absolument dithyrambiques. Je m’attendais à un récit de la trempe de « Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire » de Jonas jonasson, roman qui m’avait bien fait rire, étonnant et tellement fou.

Je ne pouvais donc pas me tromper en faisant cet achat, j’allais passer un bon moment de lecture. Au final une très grande déception, ce bête livre n’arrive pas au petit doigt de pied de Jonasson ! Reconnaissons le côté loufoque et burlesque du récit, par contre l’humour est vraiment ringard et lourdingue, j’ai peut être esquissé un sourire çà et là mais c’était en forçant.

Ce genre d'humour à quatre francs plait sans doute à certain, à ma concierge, à mon crétin de voisin mais à moi pas du tout. Un mauvais achat, un bide.

17:55 Publié dans Livre | Tags : roman, humour | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

tout à fait d'accord!

je ne l'ai même pas lu jusqu'au bout... déception..

Écrit par : Geerts Marleen | 03/06/2015

Répondre à ce commentaire

Merci Marleen, je vois que nous sommes du même avis. ça me rassure !!

Écrit par : Marcel | 04/06/2015

Ne juge pas trop vite les concierges, pense à "élégance du hérisson"! Ceci dit, je n'ai pas lu mais ni le titre ni la couverture ne me donnent envie de lire ce roman. Ta critique vient confirmer ma première impression.

Écrit par : Rylou | 10/06/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.