31/01/2016

LES CHAUSSURES ITALIENNES

chaussures 1.jpgQuatrième de couverture : A soixante-six ans, Fredrik Welin vit reclus depuis une décennie sur une île de la Baltique avec pour seule compagnie un chat et un chien et pour seules visites celles du facteur de l’archipel. Depuis qu’une tragique erreur a brisé sa carrière de chirurgien, il s’est isolé des hommes. Pour se prouver qu’il est encore en vie, il creuse un trou dans la glace et s’y immerge chaque matin. Au solstice d’hiver, cette routine est interrompue par l’intrusion d’Harriet, la femme qu’il a aimée et abandonnée quarante ans plus tôt. Fredrik ne le sait pas encore, mais sa vie vient juste de recommencer.

Le temps de deux solstices d’hiver et d’un superbe solstice d’été, dans un espace compris entre une maison, une île, une forêt, une caravane, Mankell nous révèle une facette peu connue de son talent avec ce récit sobre, intime, vibrant, sur les hommes et les femmes, la solitude et la peur, l’amour et la rédemption.

 

 

 

 

 

L'auteur : HENNING MANKELL

chaussures 2.jpgNationalité : Suède
Né à : Stockholm , le 03/02/1948
Mort à : Göteborg , le 05/10/2015
Biographie :

Henning Mankell est un auteur suédois.

Très vite abandonné par sa mère, il est élevé par son père, juge d'instance. Il est le gendre d'Ingmar Bergman dont il a épousé en secondes noces la fille Eva. Il partage sa vie entre la Suède et le Mozambique où il a monté une troupe de théâtre, le «Teatro Avenida.»

Il est connu internationalement grâce à la série policière des enquêtes de Kurt Wallander. Ce commissaire désabusé est entouré par une équipe de policiers où chacun possède une personnalité soigneusement décrite. Les meurtres sanglants auxquels Wallander est confronté le plongent au fil des romans dans un état de plus en plus dépressif ; l'aspect psychologique est aussi important pour Mankell que l'intrigue elle-même.

Toutes ces aventures se déroulent dans la petite ville d'Ystad, en Scanie, dans le sud de la Suède, même si Wallander se déplace une fois en Lettonie ("Les Chiens de Riga") et enquête sur un meurtre dont les origines remontent en Afrique du Sud ("La Lionne blanche") ; le sol du proche Danemark est souvent foulé.

Son roman "Les chaussures italiennes" lui permet de sortir avec succès du registre des romans policiers.

Il est décédé le 5 octobre 2015. Il luttait, depuis plus d'un an, contre un cancer des poumons et du cou.

 

 

Mon avis : Un très beau roman, écrit assez simplement sans emphase, un récit qui fait mouche, qui touche énormément, un récit plein de sentiments et d'humanité. En fait il aborde toute une série de thèmes de l'existence : la solitude, l'amour, la vieillesse, la maladie, la peur, la lâcheté, la vérité, le mensonge, la culpabilité.
Le récit est écrit à la première personne du singulier, c'est donc le héros Fredrik Welin qui narre les faits, qui les raconte tels qu'il les ressent.. Un roman découpé en quatre mouvements : "La glace", "la forêt", "la mer" et "le solstice d'hiver".
Notre héros solitaire prend conscience de l'absurdité de sa vie quand la femme qu'il a aimée et abandonnée sans mot dire 40 ans plus tôt, et que stupéfait, il là voit arriver sur la glace aidée d'un déambulateur.

"J'avais de plus en plus l'impression d'être en visite dans un monde que j'avais perdu, au cours de toutes ces années sur mon île. Pendant douze ans, j'avais nié le fait qu'il puisse y avoir une existence au-delà des rochers qui m'entouraient, un monde qui de fait, me concernait. Je m'étais transformé en un ermite ignorant tout de ce qui se passait à l'extérieur de la grotte où il se terrait."

A partir de là, sa vie va se transformer et de quelle manière !
Un très bon livre, le genre de récit qu'on lâche difficilement et qu'on a envie de reprendre au plus vite.


En marge du livre : LE CARAVAGE

chaussures 3.jpgVous me direz que vient faire Le Caravage dans un roman qui se déroule en Suède sur une île pratiquement déserte. Ceux qui liront le livre comprendront qu'il a une certaine importance dans le récit, notamment son style au réalisme parfois brutal cadre bien avec certains personnages.

Ses tableaux, qui combinent une observation réaliste de l'état humain, à la fois physique et émotionnel, avec une utilisation dramatique de l'éclairage, ont eu une influence formatrice sur l'école baroque de la peinture. Caravaggio a reçu une formation de peintre à Milan avec Simone Peterzano qui s'était formée avec le Titien. Vers 20 ans, Caravage s'installe à Rome où, au cours de la fin du 16e et au début du 17e siècle, d'immenses nouvelles églises et palais sont construits et de nombreuses peintures sont nécessaires. Au cours de la Contre-réforme, l'Église catholique romaine recherche un art religieux avec lequel contrer la menace du protestantisme et, pour cette tâche, les conventions artificielles du maniérisme qui avait gouverné l'art depuis près d'un siècle ne semblent plus adéquates.
http://www.art-baroque.net/caravaggio.html

 

 

Commentaires

J'ai lu ce roman vers 2010-2011 - je m'en suis souvenue immédiatement - la preuve que c'est un bon livre ! Ton blog est très intéressant et vraiment bien rédigé.

Écrit par : Arletten | 07/02/2016

Répondre à ce commentaire

J'ai beaucoup aimée ce livre Henning Hariette louise et les autres mon fait apprécier leur histoire.

Histoire qui nous démontre que la vie peut être parfois bien surprenante parfois même incongrue ici il a suffit d'une femme d'un déambulateur là au milieux de nul part sur un lac gelé et la vie à basculé de l'autre côté

Merci pour ce blog très intéressant

Sylvette

Écrit par : sylvette | 25/03/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.