25/10/2016

PROFESSION DU PERE

Père 1.jpegQuatrième de couverture : "Mon père disait qu'il avait été chanteur, footballeur, professeur de judo, parachutiste, espion, pasteur d’une Église pentecôtiste américaine et conseiller personnel du général de Gaulle jusqu’en 1958. Un jour, il m’a dit que le Général l’avait trahi. Son meilleur ami était devenu son pire ennemi. Alors mon père m’a annoncé qu’il allait tuer de Gaulle. Et il m’a demandé de l’aider.

Je n’avais pas le choix.

C’était un ordre.

J’étais fier.

Mais j’avais peur aussi…

À 13 ans, c’est drôlement lourd un pistolet."

 

 

 

 

 

 

L'auteur : Sorj CHALANDON

père 2.jpgNationalité : France

Né(e) à : Tunis , le 16/05/1952

Biographie :

Sorj Chalandon est un journaliste et écrivain français.

Il a été grand reporter puis rédacteur en chef adjoint au quotidien Libération de 1974 à février 2007. Durant cette période il remporte le Prix Albert-Londres (1988) pour ses reportages sur l'Irlande du Nord et sur le procès de Klaus Barbie.

Depuis, il est devenu un auteur reconnu grâce notamment à "Une promesse" en 2006 Prix Médicis, "Mon traitre" en 2008 Prix Joseph Kessel notamment et en 2011 "Retour à Killibegs" couronné par le Grand Prix du roman de l'Académie Française.

De 2008 à 2012, Sorj Chalandon fut le parrain du Festival du Premier Roman de Laval, organisé par Lecture en Tête. Depuis 2013 Il est le Président du Jury du Prix Littéraire du Deuxième Roman.

En 2010, Sorj Chalandon, apparaît en dernière partie du film documentaire de Jean-Paul Mari "Sans blessures apparentes. Le 14 novembre 2013 à Rennes, le prix Goncourt des lycéens lui est attribué pour "Le Quatrième Mur".

En 2015, il a publié un nouveau roman "Profession du père."

 

Mon avis : j'avais vraiment apprécié Sorj Chalandon avec son roman historique sur fond de guerre d'Irlande : "Retour à Killibegs". "Profession du père" est totalement différent mais tout autant remarquable, une vraie confirmation du talent de l'auteur.

Un roman en partie autobiographique, bouleversant, poignant, à la fois humoristique, pathétique et dramatique. Le narrateur a 13 ans et forcément le style est simple et direct, un récit empreint de sincérité, une espèce de descente aux enfers d'un adolescent prisonnier d'une vie vide, entre un père mythomane, fou, brutal et méchant, et une mère passive qui ferme les yeux, incapable de réagir.

Ce petit extrait résume à merveille l'ambiance dans laquelle ce jeune garçon vit : "Mon père, ma mère et moi. Juste nous trois. Une secte minuscule avec son chef et ses disciples, ses codes, ses règlements, ses lois brutales, ses punitions. Un royaume de trois pièces aux volets clos, poussiéreux, aigre et fermé. Un enfer. "

Une écriture pleine de sensibilité, de courtes phrases, c'est palpitant, drôle et cruel, à classer dans les coups de coeur.

 

En marge du livre : OAS Organisation Armée Secrète

Père 3.jpgOrganisation clandestine civilo-militaire opposée à l'indépendance algérienne après l'échec du putsch militaire d'Alger d'avril 1961.

Elle fut dirigée par les ex-généraux Salan et Jouhaud jusqu'à leur arrestation. Son action, à base d'attentats et de violence, s'exerça surtout à partir des accords d'Évian (mars 1962), contre le FLN et contre les structures gouvernementales et militaires françaises. Elle contribua à la rupture définitive des deux communautés.

http://babelouedstory.com/thema_les/histoire/12025/12025....

Commentaires

Je viens de le terminer et j'ai été retournée. Il m'a trotté dans la tête un bon moment. Et comme chaque roman de Chalandon, c'est puissant! J'aime vraiment beaucoup cet auteur.

Écrit par : Rylou | 20/02/2017

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.