19/10/2017

LE RESTE DE LEUR VIE

Vie 1.jpgQuatrième de couverture : Comment, au fil de hasards qui n'en sont pas, Ambroise, le thanatopracteur amoureux des vivants et sa grand-mère Beth vont rencontrer la jolie Manelle et le vieux Samuel, et s'embarquer pour un joyeux road trip en corbillard, à la recherche d'un improbable dénouement?

Un conte moderne régénérant, ode à la vie et à l'amour des autres. Tout lecteur fermera heureux, ému et réparé, ce deuxième roman qui confirme le talent de Jean-PaulDidierlaurent."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vie 2.jpgL'auteur : Jean-Paul DIDIERLAURENT

Nationalité : France, né à : La Bresse (Vosges) , le 02/03/1962

Jean-Paul Didierlaurent est un romancier et nouvelliste.

Après des études à Nancy (D.U.T de publicité), il est monté travailler quelques temps à Paris avant de retourner dans les Vosges.

Il a découvert le monde de la nouvelle en 1997 avec un premier concours, avant de remporter de nombreux prix: prix de la ville de Nanterre en 2004 et 2005, prix de la communauté Française de Belgique en 2005 et de la Libre Belgique en 2006, prix de la nouvelle gourmande de Périgueux en 2008.

Il a vu ses nouvelles publiées dans les recueils "Corrida de muerte", "Arequipa" et "Le Frère de Péret" avant de remporter le prix Hemingway 2010 avec "Brume" et le Prix Hemingway 2012 avec sa nouvelle "Mosquito".

Son premier roman, "Le liseur du 6h27" (2014), édité au Diable Vauvert, connait un succès aussi fulgurant. Il reçoit le Prix du Roman d’Entreprise et du Travail, le prix Michel Tournier, le prix du Festival du Premier Roman de Chambéry, du CEZAM Inter CE, du Livre Pourpre et de nombreux prix de lecteurs.

En 2015 sort le recueil de nouvelles "Macadam", qui rassemble des nouvelles de Jean-Paul Didierlaurent, pour la plupart primées.

En 2016 paraît son deuxième roman "Le Reste de leur vie".

 

 

Mon avis : j'ai eu un peu de mal à entrer dans cette histoire, la première partie de ce livre m'est apparue inintéressante , ces histoires de thanatopracteur et d'aide à domicile me semblaient sans intérêts. Les anecdotes vécues par le jeune Ambroise qui s'occupe des morts et par la jeune Manelle qui s'occupe des vieux vivants m'ont semblées un peu banales et sans réelles surprises.

Après la mise en place du contexte, le charme a opéré, l'auteur est arrivé à faire passer l'émotion, la tendresse et toute la sensibilité de l'histoire. Cela devient touchant, amusant, léger voire naïf.

Pari réussi, parler de la vieillesse, de la mort, de la maladie, du suicide médicalement assisté sans tomber dans le mélo et le pathétique, l'auteur y est arrivé avec brio et beaucoup d'humour..

Une belle histoire d'amitié et d'amour, de respect et de tendresse, sans doute un peu cousue de fil blanc mais qu'importe cela fait du bien où ça passe.

Un final digne d'un roman à l'eau de rose mais un bon moment de tendre lecture.

 

 

vie 4.jpgEn marge du livre : la thanatopraxie

Thanatopracteur, un métier de service à la personne qui consiste à prodiguer des soins de conservation au défunt, des soins dits d’hygiènes et de présentation. Ces gestes sont nécessaires si l’on veut pouvoir présenter le corps à la famille avant la mise en bière.

Les interventions de thanatopraxie retardent la dégradation des corps (la décomposition naturelle ou thanatomorphose) et gomme les stigmates de la mort. En préservant la dignité du défunt et en lui donnant un air apaisé, le travail du thanatopracteur peut atténuer la souffrance de l’entourage et faciliter ainsi le travail de deuil.

Le soin de conservation assure donc une bonne hygiène et présentation du défunt, permettant la visite du corps par les familles dans des conditions plus favorables à la sérénité.

https://www.lassurance-obseques.fr/guide-obseques/thanato...

Écrire un commentaire