09/02/2018

L'ESPACE PREND LA FORME DE MON REGARD

Regard 1.jpgQuatrième de couverture : « Avec les nébuleuses et les atomes, avec tout ce qui existe, nous sommes engagés dans cette vaste expérience d'organisation de la matière. Loin d'être étrangers à l'univers, nous nous insérons dans une aventure qui se poursuit sur des distances de milliards d'années-lumière. Nous sommes les enfants d'un cosmos qui nous a donné naissance après une grossesse de quinze milliards d'années. Comme dans la tradition hindouiste, les pierres et les étoiles sont nos soeurs. »

 

 

 

 

 

 

 

regard 2.jpgL'auteur : Hubert REEVES

Nationalité : Canada, né à : Montréal, Québec , le 13/07/1932

Hubert Reeves est un astrophysicien, communicateur scientifique et écologiste franco-québécois.

Ayant débuté sa carrière en tant que chercheur en astrophysique, il pratique aussi la vulgarisation scientifique depuis les années 1970 et s'avère militant écologiste depuis les années 2000.

Il anime une série d'émissions-conférences télévisées intitulée Histoire de l'Univers18, qui sera diffusée à plusieurs reprises au cours des années 1990 et 2000 au Canal Savoir. Il y reprend, entre autres, l'idée de la pyramide de la complexité, un concept, développé dans L'Heure de s'enivrer, décrivant la complexification de l'Univers, du Big Bang jusqu'à aujourd'hui.

En 2000, il fait don de 100 000 dollars canadiens à l'Université Laval pour créer le fonds Hubert-Reeves qui permet d'offrir chaque année des bourses à des étudiants de deuxième cycle en astrophysique.

Ses principaux ouvrages, Patience dans l'azur, Poussières d'étoiles et L'Heure de s'enivrer, ont connu un énorme succès et ont été traduits dans plusieurs langues.

Par ailleurs, Hubert Reeves participe à des émissions télévisées de vulgarisation scientifique, dont la plus emblématique, dans le passé, fut sans doute la Nuit des étoiles, diffusée sur la chaîne publique française France.

 

Mon avis : un petit livre paru en 1995 que j'ai retrouvé au fond d'une caisse, l'avais-je déjà lu, je n'en ai aucun souvenir ce qui ne m'étonne pas compte tenu du peu d'intérêt que constitue cette publication.

C'est une sorte de journal, un carnet de notes,  qui reprend des réflexions plus ou moins philosophiques sur quelques sujets : le temps qui s'écoule, au cimetière,  de la nature, et la quête des sens. 58 petites pages sur des questions que tout le monde se pose : Y a t-il une vie après la mort, le temps qui passe, Dieu existe t-il, d'où vient la vie, les origines de l'univers, etc..

Cela donne vraiment l'impression qu'on profite de la notoriété de Hubert Reeves pour éditer un livre qui n'apporte rien sauf du profit à l'éditeur. De qui se moque t-on ?

Les 45 dernières pages pour compléter ce petit livre concernent des photos de Mohror qui n'améliorent en rien cette édition.

Le titre du livre est une libre interprétation du vers de Paul Eluard, extrait du poème "Ne plus partager" : "L'espace a la forme de mes regards".

 

Regard 4.pngExtrait :

"Être plongé dans l'étonnement devant le simple fait de notre existence. Évidence si trompeusement simple qui touche aux mystères de l'avant-naissance et de l'après-mort.

Il nous est naturel de penser que notre vie s'inscrit dans un intervalle de temps, se chiffre en années du calendrier, s'insère dans un siècle, ou en chevauche deux.

mais le calendrier est conventionnel. Et nous croyons savoir ce qu'est le temps. Existe t-il en dehors des cerveaux humains ? S'écoule t-il quand nous ne somme plus ? "

Écrire un commentaire