22/08/2017

RÉMANENCE

Remance 1.jpgQuatrième de couverture : Comment grandir quand on a connu l'horreur ? Il y a 15 ans, deux enfants s'échappaient des geôles du plus dangereux des criminels qui disparaissait après avoir mis la France à feu et à sang. Clara et Louis sont aujourd'hui adultes mais le vernis de leur existence se fissure. L'emprise de Kurtz a profondément gangrené leurs esprits. Insidieusement, le chaos s'installe. Les voix de l'ombre se font entendre à nouveau.

 

Les auteurs : Jérôme CANUT et Nathalie HUG

Remanence 2.jpg

Biographie ici

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mon avis : j'avais vraiment apprécié des mêmes auteurs "Le sourire des pendus" (http://mesamisleslivres.skynetblogs.be/archive/2015/04/29...), un très bon thriller dont j'espérais retrouver la qualité dans "Rémanence".

J'espérais avoir en main un bon livre pour les vacances, une histoire palpitante et distrayante, il n'en est rien, très grosse déception, un thriller sans suspense et sans rebondissements.

Le premier chapitre concerne la fin de l'histoire, c'était déjà mal parti !

Une histoire peu convaincante.

17:57 Publié dans Livre | Tags : thriller, camut, hug | Lien permanent | Commentaires (0)

12/05/2017

SOMBRE EST MON COEUR

sombre 1.jpgQuatrième de couverture : À une heure de route d’Helsinki, entre l’immense forêt et la côte battue par les vents, Aleksi prend ses fonctions au manoir de Kalmela – un monde d’ombres et de silences…

Étrange nouveau gardien que ce jeune homme ténébreux, solitaire, traversé de désirs contradictoires.

Étrange également la ronde qu’il mène avec la cuisinière, mutique, et la fille de la maison, aussi hautaine que cajoleuse. Étrange enfin la complicité menaçante que lui impose son sulfureux patron, le millionnaire Henrik Saarinen… Car Aleksi n’est pas là par hasard.

Vingt ans auparavant, sa mère succombait sauvagement sous un poignard anonyme – affaire classée pour tous sauf pour lui qui ne vivrait plus, désormais, que pour trouver des réponses. Pour y arriver, il a tout sacrifié : son métier, ses désirs, jusqu’à l’amour d’une fille.

Cette obsession le dévore encore, aujourd’hui qu’il croit toucher au but.

 

 

 

 

L'auteur : Antti TUOMAINEN

sombre 2.jpgNationalité : Finlande , né en 1971 à Helsinki.

Antti Tuomainen travaille d'abord dans le milieu de la publicité, avant de se lancer dans l'écriture.

Son premier roman policier, Tappaja, toivoakseni, paru en 2006, est le récit d'un tueur qui jongle avec les valeurs de la justice, de la vengeance et de la responsabilité.

L'auteur atteint toutefois la notoriété avec La Dernière Pluie (Parantaja), son troisième thriller, qui se déroule dans un Helsinki du futur, presque totalement déserté par ses habitants depuis une série de catastrophes provoquée par les changements climatiques. Tapani, le héros, entreprend de retrouver sa femme disparue peu avant Noël. Journaliste, elle menait depuis peu une enquête sur un serial killer aux motivations politiques surnommé «Le Guérisseur». Ce roman remporte le prix Vuoden johtolanka en 2011.

 

Mon avis : Comme j'avais beaucoup apprécié la trilogie "Millenium" du suédois Stieg Larsson, j'ai voulu découvrir un autre écrivain nordique auteur de thriller. Mon choix s'est porté sur Antti Tuomainen, un auteur finlandais dont on dit le plus grand bien et qui a reçu quelques prix pour ses romans, 

Le roman démarre fort, les premières pages concernent l'assassinat d'une femme et dans les suivantes, 20 ans plus tard,  le fils de la défunte nous révèle le nom de l'assassin. Encore faut-il qu'il rassemble les preuves permettant d'inculper le financier millionnaire Henrik Saarinen.

L'histoire est prenante, le genre de roman qu'on n'a pas envie d'abandonner, le style est direct, rapide, aucun temps mort.

L'auteur utilise la technique de chapitres courts ce qui donne beaucoup de rythme au roman, des va et vient entre le présent et le passé, le suspens va crescendo.

Tout les ingrédients traditionnels y sont, le manoir isolé, au bord de la mer Baltique, le millionnaire ténébreux, son chauffeur irascible et jaloux, sa fille jolie, ivrogne, droguée, malheureuse dans la vie, la cuisinière mystérieuse, le policier déchu et Aleksi insaisissable qui n'a qu'un but démasquer l'assassin.

Un roman agréable à lire, des rebondissements et un final inattendu.

Si ce n'est pas un chef d'œuvre, cette histoire se déguste sans effort et procure un très bon moment de lecture.

 

 

En marge du livre :  Helsinki et alentours

sombre 4.jpg Il est facile à partir de Helsinki de faire des excursions pour la journée dans les environs ou même dans les pays voisins.

A moins de 100 km se trouvent notamment la deuxième plus vieille ville de Finlande, Porvoo, l’aire artisanale de Fiskars, la ville maritime de Loviisa et la région riche en vieilles fabriques et manoirs de Raasepori.

Le cadre du Lac de Tuusula compte de nombreux sites culturels, dont notamment le foyer-musée de Jean Sibelius Ainola et le foyer-atelier de style romantique national Halosenniemi construit en 1902 par le peintre Pekka Halonen.

http://www.visithelsinki.fi/en/francais/alentours

22/04/2017

LA NUIT DERRIERE MOI

Nuit 5.jpgQuatrième de couverture : J'ai une deuxième vie : celle de Furio Guerri, le monstre. ". C'est ainsi que commence la confession du héros de ce livre, commercial dans une société d'imprimerie, bien sous tous rapports. Soigner son sourire et ses chaussures, tel est le secret, selon lui, du bon vendeur. Il a une belle maison dans la province de Pise, une femme qu'il aime, une fille pour qui il s'efforce d'être un père présent et compréhensif. Un modèle. Mais, derrière les apparences, il y a la face obscure de Furio, qui passe certaines de ses journées sous une identité d'emprunt, rôde pour une raison obscure près d'un lycée, et épie les jeunes filles. Quand il commence à connaître quelques soucis professionnels et qu'il découvre que sa femme, Elisa, lui cache des choses, son " vernis de respectabilité " commence peu à peu à se fissurer. La tension monte, jusqu'à devenir insupportable. Va-t-il parvenir à se contrôler encore longtemps ?

 

 

 

 

 

 

Nuit 2.jpgL'auteur : Giampaolo SIMI

Nationalité : Italie, né à : Viareggio , le 10/12/1965

Biographie :

Journaliste, un scénariste et un écrivain italien de roman policier et de littérature d'enfance et de jeunesse;

En Italie, il travaille comme journaliste pour "La Repubblica" et "Il Tirreno". Il collabore à l’écriture des épisodes des séries RIS – Delitti imperfetti (saison cinq et six), l’Ispettore Coliandro et Crimini pour laquelle il scénarise en 2010 sa nouvelle Luce del Nord. Stefano Sollima réalise l’épisode.

Il est l'auteur de neuf romans et d'une série de six romans pour la jeunesse. En France, trois de ses livres ont été traduits, dont deux dans la collection Série noire.

 

Mon avis :

Plus qu'un thriller, on peut parler d'un roman noir psychologique. Un roman étonnement construit entre le passé et le présent, entre le représentant et père de famille bien sous tout rapport et le "monstre".

Un roman perturbant par le style, l'auteur utilise  la première personne quand c'est le "monstre" qui parle et la deuxième personne quand il s'agit du bon mari.

Le récit un peu lent au début n'est jamais ennuyant, l'auteur décrit parfaitement la descente aux enfers de Furio Guerri et sa volonté de rédemption 10 ans plus tard, la crise conjugale d'un couple qui a tout pour être heureux et les conséquences d'un manque de compréhension et d'écoute de l'autre.

L'étude psychologique est précise, très bien rendue, le suspens oppressant va crescendo, quelques fausses pistes et un final à la hauteur.

Un très bon roman qui a obtenu le prix des lecteurs du "livre de poche" 2017, il le mérite.

 

 

En marge du livre :

Nuit 3.jpgFaire face à la crise de couple.

Dans une relation, les crises, inévitables, marquent la fin d’un cycle. Enfants, maison, construction professionnelle, tout cela est derrière soi. Et maintenant ? « L’un se réjouit de ce qui a été accompli et ne met plus d’énergie dans la relation, décrit Isabelle Constant, psychothérapeute intégrative. L’autre, en mal de projets communs, exprime son malaise par une dépression, une conduite addictive, une infidélité. Son symptôme, identifié comme la cause de la crise, a plutôt valeur de signal d’alarme. » Est-ce le signe de la fin ? Pas forcément. À condition de s’en donner les moyens, les conjoints peuvent parvenir à surmonter l’épreuve.

http://www.psychologies.com/Couple/Crises-Divorce/Conflit...